Qu’est-ce que l’acupuncture ?

Selon la culture traditionnelle chinoise, l’énergie, appelée aussi le qi, est l’élément qui se trouve à la base de l’univers.

L’être humain fait partie de l’univers. De ce fait, il est lui aussi constitué de qi, d’où son lien et sa correspondance avec le monde. Cette énergie vitale qui circule dans notre corps possède 2 composants antagonistes, le yin et le yang. Une bonne circulation de l’énergie est synonyme de bonne santé.

Ainsi, l’acupuncture vise à rétablir l’équilibre énergétique de la personne.

 

Philosophie de la médecine chinoise et fondements de l’acupuncture.

Cinq disciplines  existent dans la médecine chinoise.

 

 

 

Ces disciplines visent à préserver l’harmonie et l’équilibre des forces et des énergies, responsables de notre Bonne Santé.

L’approche thérapeutique de l’acupuncture est basée sur les relations fonctionnelles qui unissent les organes et les systèmes énergétiques entre eux. De ce fait, le langage de l’énergétique traditionnelle chinoise n’est pas scientifique au sens où nous l’entendons en Occident. Il est métaphorique et analogique, sa vision n’est jamais morcelée dans la mesure où elle embrasse une globalité.

Ainsi, selon la tradition chinoise, toute pathologie découle d’un déséquilibre énergétique. Le Qi (énergie) est matière, mouvement, force et action. Il exprime la réalité de l’unité corps esprit. La bonne santé dépend donc d’une bonne circulation du Qi.

 

Quand l’énergie est là, elle balaie la maladie.

NEI KING le SU WEN. livres fondateurs de l’acupuncture

 

 

Le déroulement d’une séance d’acupuncture

Apres l’étude minutieuse du tableau de déséquilibres, l’observation et la palpation de zones sur le corps, l’acupuncteur pose des aiguilles pendant 30 minutes. Alors, le rééquilibrage se met en oeuvre.

La personne retrouve ainsi une circulation harmonieuse de l’énergie, par la levée de blocages et par la stimulation de points et de l’énergie (le Qi).

 

Les bienfaits de l’acupuncture

Cette pratique est indiquée dans les cas de déséquilibres physiques, psychiques et émotionnels. Les symptômes alors ressentis peuvent être :

  • Fatigue
  • Douleurs, notamment articulaires
  • Cervicalgies
  • Douleurs dorsales et lombaires, musculaires
  • Diarrhée, constipation, troubles digestifs
  • Tendinite, entorse, déficience de l’appareil locomoteur
  • Déficience des organes des sens
  • Problèmes gynécologiques et andropause
  • Dépression et burn out
  • Addictions

L’acupuncture est tout à fait indiquée dans la prévention. En effet, elle favorise la circulation du sang et de l’énergie, permettant ainsi une bonne digestion et élimination, ainsi qu’une meilleure respiration. Elle améliore également la concentration et le sommeil.

L’effet thérapeutique est énergétique, ce qui induit que toute pathologie nécessite un suivi médical classique.

 

Quelques traitements spécifiques

Attention, une séance d’acupuncture ne se substitue pas à un traitement médical.

Les changements de saison sont des périodes où l’organisme devient plus vulnérable. Dans ce cadre, favoriser l’adaptation du corps est une réelle prévention.

L'acupuncture vous aidera à renforcer votre système immunitaire et vous permettra de vous adapter à la nouvelle saison. Les rhumes, la grippe, la fatigue, l'humeur qui change sont tout autant de pathologies liées au changement de saison.

Les moments les plus appropriés pour réaliser vos séances d'acupuncture sont autour des dates suivantes :

  • 21 mars
  • 21 juin
  • 21 septembre
  • 21 décembre

Quel que soit l’excès, les aliments ingérés comme les aliments transformés, les additifs ou encore la pollution, augmentent le niveau de toxines dans notre corps.

Ceci a pour conséquence d’altérer les fonctions des organes et diminuer nos défenses naturelles.

L’acupuncture aide à éliminer ces toxines en stimulant la circulation de l’énergie (le QI) dans les différents organes concernés:

  • Le foie
  • Le renifle côlon
  • Les poumons
  • La peau

 Elle permet à l’organisme de se régénérer et retrouver son dynamisme.

 

Les preuves scientifiques

Un consensus du National Institute of Health (NIH) en 1997 confirme l’efficacité de l’acupuncture : en effet, les endorphines et autres peptides relâchés dans le système nerveux central et périphérique, ainsi que l’induction de changements dans les fonctions neuro endocriniennes, sont reliés à la pratique de l’acupuncture.

L’OMS en 1979 a reconnu publiquement l’acupuncture-moxibustion comme thérapie saine et sure.

 

 

Contactez-moi